Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir

Travaux de ventilation AirPur
 

Engager des travaux de ventilation dans votre logement est une étape indispensable. En effet, le confort et le bien-être de votre habitation dépendent en grande partie du renouvellement de l’air qu’apporte une VMC.

 

Très importante dans les pièces d’eau, la VMC permet la circulation de l’air et donc la régulation de l’humidité. Cette circulation de l’air ambiant est aussi bonne pour votre santé que pour celle de votre logement.

 

Nous allons donc vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur les travaux de ventilation.

 

Quels sont les types de VMC ?

 

Il existe différents systèmes de ventilation. Les plus répandus sont les VMC à simple flux autoréglables. En effet, ce modèle peu coûteux convient au petit budget et permet d’assurer efficacement le renouvellement de l’air.

 

Les VMC hygroréglables sont quant à elles plus sophistiquées, car elles adaptent l’extraction et le débit d’air en fonction du taux d’humidité de la pièce. Après une douche, les bouches d’extraction vont s’agrandir pour assurer une meilleure qualité de l’air très rapidement. Ces bouches d’extraction sont particulièrement recommandées pour les salles de bains.

 

Enfin, les VMC double flux récupère la chaleur contenue dans l’air ambiant et la transmet à l’air extérieur. De cette façon, l’air pur de votre logement sera déjà chauffé, un très bon moyen de faire des économies d’énergie.

 

Où placer votre VMC ?

 

Pour pouvoir évacuer l’air vicié et ces impuretés vers l’extérieur de votre habitation, une VMC est équipée d’un système motorisé placé sur un extracteur d’air central. Pour fonctionner correctement, cet extracteur central doit être connecté à toutes les pièces humides de votre logement. Les salles de bains, cuisines, WC, ... sont principalement concernés, mais également toutes les autres pièces n’ayant pas de fenêtre.

 

Les pièces équipées d’une bouche d’extraction d’air, sont ensuite reliées à l’extracteur d’air central par des gaines. Seul un professionnel qualifié sera capable d’identifier les endroits les plus appropriés pour placer les bouches d’extraction dans votre habitation.

 

Même si de manière générale, elles se placent directement sur le mur et en hauteur, des contraintes techniques peuvent empêcher les travaux. C’est pourquoi il est important d’identifier les éléments annexes de votre pièce, source de chaleur, électricité, câbles, … pour positionner de manière efficace votre VMC.

 

Comment installer une VMC ?

 

Il est fortement conseillé de passer par un professionnel reconnu pour faire installer votre système de ventilation. Que ce soit pour des constructions neuves, ou pour de la rénovation, l’installation d’une VMC nécessite de bonnes connaissances dans le bâtiment.

 

Cette opération consiste à percer des murs, installer des gaines dans les cloisons et raccorder les bouches d’aération à l’ensemble du système. Des outils adaptés, comme une défonceuse et un détecteur de métaux, sont également nécessaires au bon déroulement de vos travaux.

 

C’est pourquoi il est fortement recommandé de vous adresser à un professionnel, notamment pour vous accompagner dans le choix d’une VMC adaptée à vos besoins et à votre logement.

 

Les étapes d’installation d’une VMC

 

L’installation d’un VMC comprend plusieurs étapes. Il est important de noter que ces travaux sont complexes et peuvent engendrer des risques non seulement pour votre habitation, mais également pour vous s’ils sont mal réalisés.

 

N’hésitez pas à contacter des professionnels près de chez afin d’obtenir un devis si vous ne souhaitez pas vous lancer seul dans ces travaux complexes.

 

Les 5 étapes de l’installation d’une VMC

 

Étape 1 : installer le boîtier central d’extraction dans les combles du bâtiment. Il doit être placé en hauteur ou attaché au toit pour ne pas faire de bruit dans le logement.

 

Étape 2 : dans les pièces qui ont été identifiées, utiliser le détecteur de métaux pour savoir où installer vos bouches d’extraction.

 

Étape 3 : une fois les emplacements sélectionnés, il faut percer des trous pour installer les bouches d’extraction.

 

Étape 4 : relier les bouches d’extraction et le boîtier central par des gaines, attention de bien serrer les extrémités.

 

Étape 5 : créer l’ouverture dans le toit puis raccorder le conduit de sortie à votre boîtier central. Votre système de ventilation est opérationnel !

 

Que les travaux soient réalisés ou non par un professionnel, il faudra scrupuleusement respecter ces étapes afin de ne pas abîmer votre logement. Un professionnel reconnu réalisera l’installation en 3 à 4 h selon le nombre de bouches d’extraction à installer.

Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir

Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir

Engager des travaux de ventilation est important pour améliorer la qualité de l’air d’un logement. Faire appel à des professionnels pour installer votre système de ventilation est primordial pour éviter les risques.

Tout savoir sur la rénovation énergétique de votre copropriété

Tout savoir sur la rénovation énergétique de votre copropriété

De nombreux logements de copropriété ne correspondent plus aux normes des performances énergétiques et ne pourront plus être loués au fil des ans sans passer par une rénovation.

Quels sont les différents systèmes de ventilation

Quels sont les différents systèmes de ventilation

Il est important dans une entreprise et dans les habitations d’une copropriété de mettre en place un système de ventilation permanent pour renouveler l’air ambiant.

Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir
01 41 90 26 98