Pourquoi maintenir ses installations de ventilation ?

Image
 

À Paris et en Ile-de-France, la majorité des travaux en vue d’améliorer les performances énergétiques dans les appartements de logements collectifs, sont le remplacement des fenêtres. Si cela réduit sensiblement les déperditions d’énergie, le besoin d’un système de ventilation renforcé devient un enjeu majeur.

 

En effet, une isolation renforcée doit aller de paire avec une circulation d’air intérieur adaptée pour éviter le phénomène de « serre » à l’intérieur du logement.

 

Le cadre réglementaire concernant la maintenance des systèmes de ventilation 

 

On distingue principalement deux types de ventilation : la ventilation naturelle et la ventilation mécanique contrôlée (VMC) à simple flux ou double flux. Dans cette seconde catégorie, le vmc hygroréglable présente l’avantage de détecter l’humidité ambiante et d’y adapter la puissance d’aspiration.

 

En principe, il n’y a aucune obligation réglementaire précise.

 

La loi du 10.07.1965 précise que « la copropriété est responsable des dommages causés aux propriétaires par défaut d’entretien des parties communes ». L’arrêté du 31.01.1986 parle de la nécessité de faire contrôler l’installation par un professionnel. Si les dispositions légales sont d’ordre général, il est néanmoins clair que la responsabilité repose sur la copropriété.

 

Le VMC gaz en copropriété, doit en vertu d’un arrêté du 25.04.1985, être entretenu annuellement. Il s’agit là d’une obligation claire édictée en raison du risque d’incendie en cas d’absence de maintenance et de dysfonctionnements. Le gestionnaire responsable de l’immeuble doit être en mesure de présenter un certificat annuel.

 

La nécessité de la maintenance annuelle du système de ventilation

 

Quel que soit le système de ventilation adopté dans le logement, un manque de maintenance a des conséquences financières et sanitaires importantes.

 

Sur le plan sanitaire, les filtres des VMC qui fonctionnent sur base du principe de l’échangeur thermique, doivent impérativement être changés. En effet, s’ils sont encrassés, ils vont entraîner la contamination de l’air insufflé et développer de micro-organismes. Allergies, infections diverses et maladies respiratoires sont quelques-unes des conséquences possibles d’une VMC mal entretenue et d’une mauvaise qualité de l’air.

 

Un système de ventilation qui fonctionne mal, est également à l’origine de bruits désagréables et parfois de mauvaises odeurs. L’humidité est à l’origine de moisissures qui nuisent à la santé des personnes et génèrent des dégâts à l’intérieur des bâtiments.

 

Au-delà de pannes qui peuvent survenir, l’absence d’entretien peut générer des frais importants qui chargeront la copropriété : remplacement de pièces voire du moteur lui-même.

 

Enfin, un atout non négligeable du système de ventilation entretenu régulièrement est qu’il optimise le chauffage dans le logement. Cela vous permet de faire des économies d énergie.

 

Déroulement de la maintenance

 

 

La maintenance d'une VMC se fait en général annuellement. Le moteur est nettoyé et dépoussiéré. Les bouches de ventilation démontées auparavant ainsi que les conduits des réseaux collectifs, sont désinfectés et désencrassés.

 

Pour les systèmes de ventilation naturelle, les réseaux collectifs et privatifs sont épurés. Les entrées d’air des logements subissent également un contrôle minutieux. Des grilles d’aération et des bouches d’aération propres permettent de renouveler l’air.

 

Le débit de pression au niveau du caisson du système et l’échangeur pour les VMC double flux sont contrôlés.

 

Le nettoyage des réseaux de gaine se fait habituellement sur une base quinquennale.

 

Faire appel à un professionnel, c’est s’assurer d’une maintenance de qualité optimisant le système de ventilation, préserver la santé des habitants grâce à un air sain qui circule à l’intérieur.

Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir

Travaux de ventilation : tout ce qu'il faut savoir

Engager des travaux de ventilation est important pour améliorer la qualité de l’air d’un logement. Faire appel à des professionnels pour installer votre système de ventilation est primordial pour éviter les risques.

Tout savoir sur la rénovation énergétique de votre copropriété

Tout savoir sur la rénovation énergétique de votre copropriété

De nombreux logements de copropriété ne correspondent plus aux normes des performances énergétiques et ne pourront plus être loués au fil des ans sans passer par une rénovation.

Quels sont les différents systèmes de ventilation

Quels sont les différents systèmes de ventilation

Il est important dans une entreprise et dans les habitations d’une copropriété de mettre en place un système de ventilation permanent pour renouveler l’air ambiant.

Pourquoi maintenir ses installations de ventilation ?
01 41 90 26 98